Ambroise Croizat à la place d’Alexis Carrel

 

Lors du conseil municipal du lundi 19 mars, les élus du Parti de Gauche de Rennes  sont intervenus à propos une délibération sur les dénominations de nouvelles voies pour demander la suppression du nom d’Alexis Carrel et le remplacer par Ambroise Croizat.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/rennes-la-rue-au-nom-petainiste-fait-polemique-au-conseil-municipal-5632934

 

Notre intervention:

Madame la Maire, chers collègues,

Très régulièrement il nous est proposé de valider un certain nombre de dénominations pour les rues nouvelles ou pour celles qui comportaient une erreur.

Nous votons toujours favorablement ces délibérations car, en plus de la qualité des personnes choisies, un accent est régulièrement mis sur des noms de femmes afin de rattraper un tant soit peu le retard abyssal avec les voies aux noms masculins. Pour mémoire, sur les 1820 artères de la ville, 944 mettent en avant des hommes contre 134 des femmes.

Comme à notre habitude nous voterons donc pour cette délibération.

Cependant, nous tenions à rappeler que notre ville se déshonore à maintenir certaines personnalités en donnant leur nom à une voie. Par exemple, trouvez-vous normal qu’un homme qui a dit en 1940 avant de rejoindre Pétain, je cite « Arrivera-t-on à se débarrasser des étrangers, de toute cette crapule qui s’était infiltrée en France depuis vingt ans ? On dirait que tous les juifs français sont à présent à New-York. » ait sa plaque dans notre ville ? Peut-on cautionner qu’un membre du Parti populaire français pro-nazi de Jacques Doriot qui ait déclaré « En Allemagne, le gouvernement a pris des mesures énergiques contre l’augmentation des minorités, des aliénés, des criminels. La situation idéale serait que chaque individu de cette sorte soit éliminé quand il s’est montré dangereux » soit valorisé à Rennes ? Peut-on rester insensible à la présence symbolique dans notre ville d’un homme qui a déclaré enfin que « la science moderne a donné à trop d’êtres de mauvaise qualité la possibilité de vivre« , ou encore qu' »il y a trop de malades mentaux, ils détériorent de plus en plus la race blanche » ?

Vous l’aurez compris, je parle du médecin eugéniste Alexis Carrel.

La plupart des villes de France (Paris, Lyon, Strasbourg…) ont débaptisé leur rue qui portait ce nom, il est temps que Rennes en fasse de même et chasse cette figure du quartier Beaulieu.

Nous vous faisons alors une proposition, pourquoi ne pas remplacer le Boulevard Alexis Carrel par le Boulevard Ambroise Croizat ? Voilà une figure politique, résistant, emprisonné lors de la Deuxième Guerre Mondiale, à l’origine de la sécurité sociale, qui mériterait la reconnaissance de notre ville. Nombreux sont les collectifs, les organisations ou les personnalités qui ont déjà fait cette demande, il est temps de leur donner satisfaction.

Cette proposition, si elle acceptée, ne changera pas la vie des Rennais mais n’oublions pas le poids de la symbolique en politique.

Merci de votre écoute.