0

Contre la loi travail, bloquons l’économie et tous et toutes dans la rue ! Acte IX – 26 mai 2016

scfq

La lutte contre la loi travail continue !

Alors que le Gouvernement outrepasse tout principe démocratique essentiel en utilisant l’article 49 alinéa 3 de la Constitution afin d’enrayer tout débat parlementaire,

Alors que la répression de tou-te-s les manifestant-e-s par les forces de l’ordre est de plus en plus visible et ressentie,

Alors que  75% des Français-e-s sont opposé-e-s à la loi,

Alors que des secteurs entiers de l’économie seront en grève (cheminot-e-s, dockers, raffineries, transporteur-se-s, pilotes …),

Alors que la Maison du Peuple à Rennes a été évacuée malgré le caractère pacifiste de son occupation,

Amplifier les blocages économiques (dépôts d’essence de Vern sur Seiche, raffinerie de Donges, zones industrielles rennaises, port de Saint-Malo …) est nécessaire,

Continuer à prendre la rue massivement contre la loi travail est essentiel. Mardi 26 mai, rendez-vous à :

RENNES 11H Esplanade Général de Gaulle
REDON 11H Sous-Préfecture
FOUGERES 17H30 Place Aristide Briand
ST MALO Selon modalités fixées ultérieurement

Le Parti de Gauche 35.

depot_vern

 

 

0

Contre la loi travail, tous et toutes dans la rue ! Acte VIII – 17 mai 2016

scfq

Alors que le Gouvernement outrepasse tout principe démocratique essentiel en utilisant l’article 49 alinéa 3 de la Constitution afin d’enrayer tout débat parlementaire,

Alors que la répression de tou-te-s les manifestant-e-s par les forces de l’ordre est de plus en plus visible et ressentie,

Alors que  75% des Français-e-s sont opposé-e-s à la loi,

Alors que des secteurs entiers de l’économie seront en grève entre les 16 et 20 mai (cheminot-e-s, dockers, raffineries, transporteur-se-s, pilotes …),

Alors que la Maison du Peuple à Rennes a été évacuée malgré le caractère pacifiste de son occupation,

Continuer à prendre la rue massivement contre la loi travail est essentiel. Mardi 17 mai, rendez vous à :

-> Rennes, 11H, place Charles de Gaulle,

-> Saint-Malo, 11, devant la médiathèque.

0

Évacuation de la Maison du Peuple de Rennes, une nouvelle attaque au Mouvement social

Vers 6h du matin, vendredi 13 mai, les forces de l’ordre ont évacué la Maison du Peuple à Rennes, occupée pacifiquement depuis le 1er mai afin d’organiser la mobilisation contre la loi travail.

Ce lieu était un modèle de convergence des luttes. On y trouvait des étudiant-e-s, des lycéen-e-s, des salarie-e-s, des privé-e-s d’emploi, syndiqué-e-s ou non, participant à « Nuit debout » ou non. La Maison du Peuple servait à la fois à organiser les Assemblées générales mais elle était aussi un lieu de débats, de conférences, de projections de films, de concerts…

Le Parti de Gauche dénonce cette volonté systématique du Gouvernement de museler le mouvement social

Il peut piétiner les principes démocratiques élémentaires à l’Assemblée nationale comme dans les manifestations en utilisant une violence policière démesurée, il n’endiguera pas la colère populaire et la volonté de se mobiliser jusqu’au retrait total de la loi travail.

Eric Coquerel Coordinateur politique du Parti de Gauche

0

Trois journées capitales contre la loi travail !

Les trois journées qui viennent de s’achever ont été décisives dans la mobilisation contre la loi travail.

Dimanche nous étions des milliers à Rennes mais aussi des centaines à St-Malo, à Redon, à Fougères et à Vitré, à défiler à l’occasion de la manifestation du 1er mai. Le mot d’ordre général était avant tout le retrait de la loi El-Khomri.

Alors que nous faisions notre traditionnel barbecue au local, nous avons rapidement appris que la Maison du Peuple, place St-Anne à Rennes, était occupée par de nombreux manifestants. Rapidement nous les avons rejoints.

photo_loi_travail_1

Depuis une belle organisation collective s’est mise en place. Cette occupation pacifiste vise à la fois à se réapproprier un lieu symbole du mouvement social depuis un siècle mais aussi de se réapproprier le centre-ville qui nous a été trop longtemps confisqué par la Maire et le Préfet. Par ailleurs, il est bien utile pour organiser efficacement la mobilisation et se réunir.

maison_du_peuple

Lundi avait lieu le Conseil Municipal de Rennes. Alors que, accompagnée d’un représentant des Jeunes Communistes et d’une représentante des Jeunes Ecologistes, notre camarade Marianne, Co-responsable du Réseau Jeunes, intervenait en début de séance, Nathalie Appéré (la Maire) a rapidement fait savoir qu’elle avait demandé au Préfet l’évacuation de la Maison du Peuple. Dès lors, nos élus ont fait le choix de quitter le Conseil Municipal alors qu’en parallèle des étudiants communistes bloquaient ce dernier. Refusant de condamner les violences policières, l’utilisation du flashball et ne voulant pas lever sa demande d’évacuation, la Maire a annulé le Conseil Municipal.

Alors que l’occupation de la Maison du Peuple se massifiait, l’intersyndicale l’a soutenue dès mardi. Cette salle est désormais un réel lieu de convergence des luttes puisque tous les opposants à la loi travail, divers et variés, s’y retrouvent. Face à la pression, la Maire a fini par accepter cette occupation, c’est une réelle victoire !

Les conditions sont désormais réunies pour que nous amplifiions la lutte contre le projet de loi afin de faire plier le Gouvernement.

0

Une semaine décisive !

splash_communique35

La 7ème manifestation contre la loi travail, jeudi 28 avril, doit être pour nous l’occasion de montrer au Gouvernement que, malgré la période des examens rendant la mobilisation des étudiants et lycéens plus difficile, nous ne lâchons rien. Le Parti de Gauche 35 sera donc présent aux rendez-vous fixés dans le département.

Rennes – 11h esplanade Charles De Gaulle

Redon – 11h Sous-préfecture

Fougères – 17h30 place Aristide Briand

St Malo – 11h place de la médiathèque Grande Passerelle

Vitré selon les modalités définies localement

Nous appelons également à être massivement présents samedi 30 à 15h place Charles de Gaulle pour la manifestation nationale qui se déroule à Rennes pour le droit d’asile. Dans notre département, les conditions d’obtention du fameux sésame sont particulièrement drastiques, mettant les demandeurs d’asile dans une situation intenable (impossibilité de se loger, de travailler …).

Enfin, la manifestation du 1er mai, à l’occasion de la fête des travailleurs et travailleuses aura lieu comme tous les ans. Nous appelons à y participer pour perpétuer cette tradition internationale du mouvement socialiste.

Le Parti de Gauche 35.